Afin de simplifier le quotidien des individus à mobilité réduite, l’installation d’un monte-escalier est indispensable. Cet appareil facilite le déplacement des seniors ou des handicapés sans qu’ils aient recours à une tierce personne. Le choix d’un modèle approprié est primordial pour une autonomie garantie.

Les raisons d’adopter un monte-escalier

Créer essentiellement pour les personnes à mobilité réduite, les monte-escaliers sont aujourd’hui incontournables. On peut accéder indépendamment à toutes les pièces d’une maison grâce à cet appareil révolutionnaire. Facile à manipuler et très résistant, il a été imaginé uniquement pour le transport. Il permet de gravir les marches sans aucun effort à fournir et améliore le quotidien de ses utilisateurs. Ralliant confort et nécessité, il peut rendre en totalité ou en partie l’autonomie d’un individu.

Le prix d’un monte-escalier varie suivant les critères qu’on recherche et chaque modèle doit être parfaitement adapté à chacun. Selon le constructeur, le monte-escalier peut être équipé d’un simple rail ou d’un double. En un clic, on peut accéder à un devis monte escalier. Un devis gratuit et précis est essentiel afin de ne pas se tromper dans son choix.

Personnaliser votre appareil

Le monte-escalier idéal est celui qui est particulièrement adapté à son utilisateur. Il faut déterminer le type de contrainte physique qu’il subit. On doit mentionner si l’individu peut encore contrôler ses membres supérieurs et inférieurs et s’il peut se mettre en position assise. S’il lui est difficile de mobiliser sa main, l’installation de la manette qui commande le siège doit être revue. Son poids, son sens de l’équilibre ainsi que l’aide que les autres résidents peuvent lui offrir sont également à prendre en compte.

L’évaluation de l’apparence de la maison, plus précisément de l’escalier, doit être effectuée avant de procéder à l’achat. La largeur et la forme des marches doivent être déterminées. L’équipement doit bénéficier d’une assez grande espace au niveau des extrémités des escaliers. Il ne doit pas occuper trop de place, car les autres colocataires doivent aussi se déplacer.

Prenant en considération la particularité de chaque habitation, les fabricants proposent divers modèles et de multiples options. Plusieurs designs sont disponibles sur le marché avec différents coloris pour le siège élévateur. Pour les domaines ayant un espace assez réduit, certains appareils peuvent se replier contre le mur après l’utilisation. Il est peu bruyant et son fonctionnement a été étudié pour être le plus facile possible. On peut aussi faire des essais dans les magasins pour ne pas se tromper.

La sécurité avant tout

La fabrication et l’installation des monte-escaliers sont soumises aux normes européennes et françaises pour garantir la sécurité des clients. Des règlements ont été mis en place afin d’éviter tous les problèmes qui peuvent survenir. Concernant le siège élévateur, il doit être facile d’accès et tout confort. La plupart du temps, il est pivotant pour qu’aucun effort démesuré ne soit fourni par l’utilisateur.

N’importe quel modèle de monte-escalier doit disposer d’un détecteur d’obstacle ou capteur. Cette option permet d’arrêter la machine au cours de son trajet si un objet indésirable a été repéré. Les ceintures de sécurité sont obligatoires pour éliminer tout risque de chute puisque la majorité des clients sont à mobilité réduite. Le système d’arrêt d’urgence fait partie des options principales au cas où l’appareil fonctionnerait anormalement.

À la manière d’un contrôle parental, un système de verrouillage est intégré. Les enfants ainsi que tous les autres individus n’ayant pas accès à l’équipement ne pourront pas le démarrer. Pour un maximum d’autonomie, deux télécommandes sont mises à disposition en bas et en haut des escaliers. Un dispositif de fin de course automatique est inclus pour que le monte-escalier se mette en arrêt quand il arrive à destination. Dès que la personne se lève de son siège, l’option coupe-circuit se met en marche.

Les modèles les plus répandus

Les entreprises ne cessent d’innover leurs monte-escaliers et proposent de ce fait plusieurs modèles. Le plus populaire est le monte-escalier électrique droit ou tournant. Des rails sont fixés le long de l’escalier et le siège élévateur se déplace en suivant ces derniers. Il n’a pas besoin d’un grand aménagement et l’on peut l’installer sur une infrastructure préexistante. Enclenché à l’aide d’une télécommande, son assemblage se fait en 2 jours.

La chaise élévatrice est idéale pour les maisons à plusieurs étages. Elle est maintenue au plafond et le siège est relié aux rails par un tube. Ses principaux atouts : elle n’encombre pas les escaliers et elle s’adapte aux fauteuils roulants. Elle peut transporter jusqu’à 125 kg sans rencontrer la moindre panne.

La plateforme de fauteuil roulant, comme son nom l’indique, est spécialement conçue pour les personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Il suffit de s’installer sur la plateforme et d’enclencher la commande pour se retrouver à l’étage supérieur ou inférieur. En ce qui concerne le mini-ascenseur, il peut supporter jusqu’à 250 kg de charge.